L’aspirateur : histoire d’une incroyable invention

 Aujourd’hui ancré dans la vie de tous les jours, l’aspirateur, cet appareil si pratique et qui nous facilite le ménage, a subi de nombreuses modifications avant de devenir celui que nous connaissons bien. Et c’est pour cela que notre équipe rédactionnelle s’est penchée sur le sujet, pour le plus grand bonheur des amateurs de la propreté.

Alors que nous nous apprêtons à fêter, ce 8 juin, les 105 ans de l’aspirateur électrique breveté par William Hoover, cette invention remonte néanmoins au XIXe siècle. Ainsi en 1860, l’Américain Daniel Hess imagine un balai à soufflets créant un vide qui aspire. Par la suite, en 1869, Ives McGaffey invente le Whirlwind, de l’anglais « tornade », qui aspirait la poussière à l’aide d’une manivelle. Assez contraignant à utiliser, il n’a pas rencontré le succès espéré.

À la suite de ces premiers modèles, différents ingénieurs tels que Hubert Cecil Booth ou James Murray Spangler se sont attelés à concevoir des appareils pour nettoyer efficacement la poussière. Le premier a mis au point une machine utilisant une pompe motorisée fonctionnant à l’aide d’un moteur à essence. Trop encombrante, son invention ne fut pas plébiscitée. Le second conçut une machine à succion à partir d’un ventilateur, d’une caisse à savon et d’un oreiller. Beaucoup plus maniable que ses prédécesseurs, il est breveté en 1908 par William Hoover, à qui James Murray Spangler avait revendu les droits. Le nom de son créateur est devenu le nom commun en anglais de cet appareil, Hoover.

De nos jours, les aspirateurs sont devenus extrêmement performants pour entretenir les ménages privés et les surfaces professionnelles. Et c’est pour cela que Manet, l’entreprise de nettoyage à Cannes, met à votre disposition ses 40 agents équipés des meilleurs aspirateurs de nettoyage pour l’entretien de vos locaux, surfaces commerciales et copropriétés. L’équipe Manet, c’est l’assurance d’un nettoyage impeccable en toute circonstance pour le confort et bien-être de vos clients et résidents.

Les commentaires sont fermés.