Recyclage des déchets : le verre

Après le recyclage du plastique, le blog de l’entreprise de nettoyage Antibes Manet s’intéresse au verre. Parmi les matières qui font l’objet de récupération, celle-ci connait un grand succès !L’histoire du recyclage du verre a commencé en France en 1974, à l’initiative d’industriels du verre qui ont dû faire face au choc pétrolier. Pour motiver la population à renvoyer les bouteilles vers eux, il a été décidé d’associer ce geste à la lutte contre le cancer. Chaque collectivité territoriale reverse une partie des bénéfices de la vente de verre à la Ligue nationale contre le cancer (plus tard, les collectivités ont étendu cette charité à d’autres œuvres). Avec cet élan humaniste, la population s’est mis de bon train au recyclage du verre, le Geste Verre.

En vingt ans, le taux de verre recyclé atteint 26%, en 2000 c’est 50%. De vastes campagnes de publicité sont réalisées pour inciter au geste, y compris dans les écoles. Avec 70,7% en 2011, le taux de recyclage du verre est la deuxième matière valorisée en France.

Le verre est une matière recyclable à l’infini, elle ne perd aucune de ses qualités au cours de ses traitements successifs. La seule contrainte repose sur la couleur, car à force de mélanger des teintes de verres différents, le choix est restreint et le verre transparent nécessite un tri supplémentaire.

Le tri du verre fonctionne grâce à tous ses acteurs mais d’abord avec la bonne volonté du particulier qui fait l’effort d’amener ses bouteilles à la benne spéciale du verre. Il distingue le verre d’emballage du verre de cuisine ou des ampoules, laisse les bouteilles sans bouchon ou capsule. La collectivité ramasse les conteneurs et les amène au centre de tri, où le verre est débarrassé des matières qui ne sont pas du verre (métaux, porcelaine, céramique transparente, papier, bouchon de liège ou de plastique, etc.). Une fois tout propre, le verre est optionnellement trié selon sa teinte, le transparent est mis à part. Ensuite tout est fondu à 1500°C et vendu aux entreprises du verre.

Ce système permet d’économiser des ressources naturelles et de limiter le prix du verre, laissant notre marché concurrentiel face aux autres pays producteurs.

Les commentaires sont fermés.